Ravalement & peinture: Redonnez vie à votre logement grâce à un peintre en batiment


Tôt ou tard, nos façades prennent un coup de vieux. Elles souffrent, en effet, d’agressions extérieures et de conditions climatiques rudes à tout instant, qu’il s’agisse de chaleur, de poussière, de pluie ou de neige. Qu’importe les matériaux dont ils sont faits, la surface de nos murs décrépit et perd de leur beauté. Lorsque vous négligez leur entretien, il peut même arriver que votre maison tombe en ruine. Ce sont autant de raisons pour lesquelles vous devez procéder à un petit lifting de vos façades et opter pour des travaux de ravalement.

Ravalement

Qu’est-ce qu’une peinture pour façade ?

La peinture pour façade est l’étape finale d’un travail de ravalement. En effet, elle joue un double rôle de finition esthétique et de protection de la surface sur laquelle elle est appliquée. De plus, elle est plus simple à poser, propose toute une gamme de couleurs et revient moins chère que les autres finitions de ravalement telles que l’enduit. Peinture acrylique, peinture glycérophtalique, peinture pliolite… sont autant de types de peinture offrant diverses caractéristiques à choisir selon le support et le climat propre à votre région.

Qu’est-ce qu’un ravalement ?

Pour venir à bout d’une façade en berne, rien de tel que les travaux de ravalement. Il s’agit d’un processus de rénovation qui sert à traiter et rafraîchir la surface extérieure d’un bâtiment. Ils consistent également à prodiguer une bonne isolation thermique en fonction de l’état de la façade à rénover. Cela peut se rapporter à plusieurs phases, à savoir le nettoyage, le décapage, l’embellissement, le traitement, la réparation ou bien la protection.

Le ravalement est soumis à des obligations légales. Le propriétaire d'une maison est tenu de maintenir la façade de son bien en bon état. Dans la majorité des communes, cette opération est obligatoire tous les 10 ans. Sachez que la loi (article L152-11 du Code de la construction et de l'habitation) impose une amende de 3750 euros pour un propriétaire qui ne réalise pas ses travaux de ravalement dans les délais décrétés par la mairie.

Demandez un devis Peinture gratuit

Comment ça marche ?

  • 1

    Je décris mon projet

  • 2

    Une équipe spécialisée me contactera sous 48h

  • 3

    Je compare les devis reçus


Ils nous ont fait confiance :

Type de bien* :
Vous êtes* :
Votre situation* :

Quand faut-il effectuer ces travaux de rénovation ?

Existence de salissures

Les aléas climatiques et la situation géographique impactent sur l’état d’une façade. La peinture décrépit et la pollution de l’atmosphère amène un dépôt de poussière, entrainant l’apparition de salissures sur vos murs. Si la face avant de votre maison donne sur la rue, elle sera notamment plus encline à être recouverte de légères ou d’importantes traînées noires tandis que la face postérieure peut être couverte de mousses, de coulures, de lichens rouges, ou de moisissures.

Fissures au niveau des murs

L’instabilité du sol provoque des tensions sur les bâtiments. Cela se manifeste par des fissures sur les façades de votre maison. Les habitats installés sur des sols argileux, sur les remblais ainsi que sur les terrains inondables sont notamment plus enclins à avoir des murs craquelés.

Les fissures peuvent également être les conséquences de malfaçons lors de la construction du bâtiment (non prise en compte des propriétés du sol, fondations déplorables, manque de chainages dans les murs…).

L’infiltration d’eau est dans la majorité des cas une des raisons qui engendre les fissures sur les murs. Fuite de toiture, façade perméable, minceur des parois... sont autant de causes qui favorisent la pénétration de l’eau de pluie. En imbibant le mur, cette dernière peut causer de nombreux dégâts.

Décollement de peinture et d’enduit

Le décollement de la peinture et de l’enduit sont les dégâts communs des façades qui sont souvent plus susceptibles de subir les effets de la pollution urbaine et biologique. Il existe plusieurs causes qui peuvent provoquer l’écaillement de la peinture et de l’enduit. Ces derniers ont peut-être été appliqués sur un support non préparé ou sans sous-couche. Le revêtement peut également décrépir sous l'action des UV, de la pluie et des diverses pollutions. Par ailleurs, l’entretien de la façade n’a peut-être pas été effectué périodiquement. 

Comment préparer son logement au ravalement ?

Évaluation initiale de la façade à traiter

Avant que le processus de ravalement ne commence, une évaluation de la façade est de mise. Cette phase passe par un diagnostic de chacun de ses défauts afin de pouvoir apporter les réparations adaptées. On compte notamment deux manifestations générales. La pollution urbaine ou biologique des façades, le décollement des peintures sont notamment considérés comme des dommages sans dégradations du support. Ceux avec dégradations de support incluent les fissures, le décollement de l’enduit, la détérioration des joints de façades, l’efflorescence, etc.

Décapage de la façade

Le décapage de la façade est la première phase d’un chantier de ravalement. Il consiste à nettoyer et à rénover la zone à traiter. Cette étape vise à se débarrasser des diverses salissures. Pour ce faire, elle se réalise en trois procédés dont le processus est défini selon l’état de votre mur. Vous pouvez donc choisir entre le nettoyage par projection de matière (sablage, hydrogommage…), à sec (ponçage) et par voie humide (haute pression, chimique, nébulisation…). Ces diverses étapes étant plus difficiles à réaliser, il est important de faire appel à un professionnel spécialisé dans le ravalement.

Renouvellement de la couche d’enduit

L’enduit de façade possède deux rôles distincts : celui de protéger les murs contre l’infiltration d’eau tout en le laissant respirer et celui de procurer un rendu esthétique aux façades. Il existe notamment 3 principales catégories : l’enduit liant gypse (si le mortier est réalisé à base de plâtre), l’enduit liant hydraulique (si le mortier est conçu avec de l’eau et de la chaux et du ciment) et l’enduit liant aérien (si le mortier prend dès qu’il est en contact de l’air).

La peinture comme finition

La peinture de façade est utilisée pour recouvrir l’enduit, une fois celui-ci posé et bien séché au préalable. On la choisit surtout pour sa grande offre décorative et ses options de plus en plus diverses. On dénombre, aujourd’hui, 6 gammes de peintures de façade :

  • L’Hydro Pliolites
  • Les Siloxanes
  • Les purs acryliques
  • Les acryliques épais
  • Les résines acryliques
  • Les Pliolites.
Derniere mise à jour : 14/12/2018 06:19:01